AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Abigail Andersen - Perfect mom... or not.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'âge c'est dans la tête
avatar

› age : 45 ans

› posts : 38
› inscrit le : 03/03/2018
› avatar : Kate Walsh


MessageSujet: Abigail Andersen - Perfect mom... or not.   Mar 3 Avr - 14:20


- Abigail Andersen -
(Ft Kate Walsh)


- nom : Andersen. - prénom : Abigail. - date et lieux de naissance :  1/10/1972 à Londres. - âge : 45 ans. -
nationalité&origines :
Anglaise. - statut civil: Mariée. - orientation sexuelle : Hétéro. - nombre d'enfants : Cinq. - profession : Prostituée dans sa jeunesse - Assistante sociale puis mère au foyer. - situation financière : Plutôt aisée. - traits de caractère : Mère poule - Manque d'autorité avec ses enfants - Câline - Romantique - Énergique - Secrète - Gourmande - Persévérante - Souriante - Jalouse - Naïve.  
Je fais partie du groupe The elderly.
Abigail n'a pas peur de son âge. Elle s'entretient et profite de tout les bonheurs de la vie. Ses enfants sont quasiment tous grands.Elle est sortit de toutes ses années couches/biberons/maladies enfantines. Aujourd'hui elle a un peu de temps pour elle. Je dis bien un peu parce qu'elle a quand même une grande famille à gérer et la maison à faire tourner. Alors les années qui passent, elle n'a pas le temps de s'en rendre compte. Elle profite de la vie comme elle vient.



☆ Me, myself and I

Nous vous demandons de décrire les habitudes, anecdotes, petites choses à savoir, mais aussi les événements importants de l'histoire de votre personnage. Nous vous demandons 10 points minimum.
01. Abigail est une maman pleine de douceur et de tendresse. C'est une très bonne maman qui est toujours à l'écoute de ses petits. Un peu surprotectrice avec eux, elle a tendance à les servir tout le temps, ce qui agace son homme. Elle manque sans doute d'un peu d'autorité avec eux mais comme elle a manqué d'attention durant son adolescence, aujourd'hui elle leur fait tout, pour ne rien regretter plus tard. Ses enfants c'est toute sa vie.  (+) 02. Son fils aîné a déjà 22ans et elle redoute déjà de le voir faire sa vie de son coté. Et ça même s'il ne vit plus vraiment à la maison. Voir partir ses bébés est une vraie hantise pour elle. (+) 03. Elle est assez naïve. Ce n'est pas pour rien qu'elle s'est laissée embarquer dans la prostitution dans sa jeunesse. Elle fait confiance aux gens un peu trop facilement. C'est une chose qui agace son mari. Il se montre protecteur avec elle. Et pourtant il ne sait rien de son passé.(+) 04. Elle n'a plus de famille en dehors de son mari et ses enfants. Sa belle-famille est donc très importante pour elle. Dès sa rencontre avec Walter, elle y a été accueillit à bras ouvert et elle s'y sent très bien. (+) 05. Il lui arrive régulièrement de se retourner dans la rue, croyant être suivit. Son mari n'a jamais comprit pourquoi elle est toujours sur ses gardes comme ça. Il faut dire qu'elle a toujours peur que Harry, son proxénète la retrouve. A l'époque, elle a fuit en lui volant une partie de son argent. Elle sait qu'il a du être furieux. Et ça a beau faire 25 ans, elle a toujours peur qu'il débarque dans sa vie. (+) 06. Elle adore les fast-food, au grand désespoir de son mari qui vient d'une famille de grand cuisinier. Elle aime aussi le chocolat et toutes sortent de bonbons. Elle a gardé un coté enfantin par moment. C'est sans doute pour ça qu'elle est si complice avec ses enfants. (+) 07. Depuis que ses plus grands enfants ont l'âge de conduire, elle crève de trouille. L'accident qui a tué ses parents a laissé des marques indélébiles et elle a constamment peur d'avoir un appel lui annonçant un malheur. (+) 08. La rouquine est également une épouse câline et romantique. Walter a su faire d'elle une nouvelle femme. Son avenir s'est éclairé le jour où elle l'a rencontré et depuis elle ne cesse de lui démontrer son amour par des câlins improvisés ou des mot doux. (+)09. Elle est très jalouse. Son homme est à elle et elle ne partage pas. La peur de l'abandon provoque parfois de sacrées crises de jalousie. Mais c'est réciproque, son mari aussi est jaloux et protecteur. (+) 10. Elle a quitté son travail d'assistante sociale il y a quelques années, lors de la venue au monde de Logan. Sa naissance fut chaotique et ils ont bien failli le perdre. Elle a arrêté de travailler pour veiller sur lui en permanence... même si au final, ce petit bonhomme va parfaitement bien.  



prénom/pseudo : Marie. âge : 33 ans. disponibilité : 7/7. comment as-tu découvert le forum ? : Je ne sais plus. scénario, pré-lien, inventé : Inventé. dc ? Non. autre chose à ajouter ? J'étais Catherine Campbell, je change de perso xd.  


Dernière édition par Abigail Andersen. le Mar 3 Avr - 15:47, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'âge c'est dans la tête
avatar

› age : 45 ans

› posts : 38
› inscrit le : 03/03/2018
› avatar : Kate Walsh


MessageSujet: Re: Abigail Andersen - Perfect mom... or not.   Mar 3 Avr - 14:20



✥ My story, my life
Abigaïl Johnson est venu au monde un soir d’été dans une maternité de Londres. Petite fille plutôt tranquille, elle grandira sans trop de problème, à son rythme et toujours entourée de ses parents qui l’encouragent et s’ébahissent devant le moindre de ses petits progrès. La fillette prendra rapidement goût à l’école et aux fêtes entre copines. Seulement la vie toute rose et agréable de la jeune fille tournera très mal alors qu’elle n’avait que 14ans. Ce jour là, Abigaïl était en voiture avec ses parents. Ils partaient pour un week-end à la campagne. Il faisait beau ce jour là, le soleil tapait et la route était déserte. Ils chantaient en riant, c’était une bonne journée. Seulement Abi ne savait pas que c’était ses derniers instants avec ses parents. Encore aujourd’hui, elle ne sait pas trop ce qui s’est passé. Un pneu qui éclate, une route glissante ou alors tout simplement son père qui a perdu le contrôle… elle n’a jamais comprit. Tout ce qu’elle se souvient, ce sont les cris et la peur, ensuite plus rien. Ce qu’elle gardera de cet accident ? Seulement une cicatrice au dessus de son genou droit. Pourquoi s’en est-elle sortit simplement avec çà alors que ses parents sont mort sur le coup ? Aucune idée.

Après çà, Abigaïl restera choquée un long moment. Planquée dans son mutisme, elle se retrouvera soudain en foyer et sans famille. Les études ne l’intéressent plus et elle se retrouve éloignée de ses amies. Elle n’a plus rien et ne veut qu’une chose, retrouver ses parents. Elle mettra plus d’un an avant d’arrêter les tentatives de suicide à répétition. Elle aura tentée bien des choses, des actes vain et emplis de douleurs et de désespoirs. Elle ratera à chaque fois, sauvée de justesse par les éducateurs du centre. Et à force de regarder autour d’elle sans parler, elle se rendra compte qu’elle n’est pas la seule à souffrir dans ce lieu. Plein d’autres enfants se sentent seuls, parfois des tout petits. C’est comme çà qu’elle sortira de son mutisme. Le déclic ? Une petite fille de 6ans. Elle s’appelait Amy et Abigaïl se souvient de son arrivée à l’orphelinat. La gamine était couverte de coups et semblait complètement paumée. Dès son arrivée, Abigaïl la prit sous son aile. C’est grâce à cette petite Amy qu’elle a arrêtée les tentatives de suicide et qu’elle s’est remit à parler. Même les études semblaient l’intéresser de nouveau.

A 17ans, alors qu’elle entreprend des études d’assistante sociale, Abigaïl partira à l’internat de son lycée. Seulement le lycée n’est pas très réputé et elle y fera de bien mauvaises rencontres. Il n’est pas rare qu’elle traîne dans les rues le soir ou qu’elle sorte en douce pour aller s’amuser en ville. Et pour une jeune fille de son âge, ce coin de ville non réputé ne sera pas bénéfique. Elle y fera la rencontre d’un homme plus vieux qu’elle et elle se laissera berner par ses belles paroles et l’intérêt qu’il lui porte. La jeune fille a besoin d’argent, sans çà elle ne pourra mener ses études à terme, et cet homme lui donne le moyen d’y arriver. Elle suivra ses conseils, consciente de ce qu’il lui demande. C’est comme çà qu’un soir d’hiver, elle se rendit à l’hôtel avec lui. Il l’amena dans une chambre et la laissa. Elle avait la trouille. A seulement 17ans, sans aucune expérience sexuelle, elle se lançait dans quelque chose qui aurait déçu ses parents. C’est à çà qu’elle pensait quand un homme d’une quarantaine d’année entra dans la chambre, le sourire désireux et le regard pervers. La peur au ventre, les mains moites et tremblantes, elle ne fit pas grand chose ce soir là. Cet homme connaissait bien plus de choses qu’elle et elle n’eut qu’à se laisser faire. Bien sur elle ne prit aucun plaisir à çà, elle eut mal et quelques larmes s’échappèrent de ses yeux mais à la fin, elle eut de quoi pouvoir vivre une petite semaine.

La prostitution s’enchaîna rapidement et elle arrivait à satisfaire un homme et même simuler du plaisir au bout de deux mois. Elle voyait toujours cet homme qui l’avait entraîné là-dedans. Elle ne savait pas trop pourquoi mais elle devait lui donner la moitié de ce qu’elle gagnait. Il disait que c’était sa part du marché, qu’il lui trouvait des hommes et qu’il devait être payé pour çà. Elle trouvait son boulot relativement facile part rapport au sien. Mais jamais elle ne protesta.

Dorénavant, elle a de l’argent. Elle peut s’habiller correctement et se faire belle. Elle peut sortir. Et à l’âge de 20ans, elle s’offrira le premier voyage de sa vie. Avec deux amies qui ignorent complètement ce qu’elle fait le soir, elle partira en Amérique. Abi ne connaît pas ce pays et puis peu importe l’endroit où ce voyage la mènera, elle voulait simplement échappée à son proxénète quelques jours, pouvoir vivre une vie de jeune fille normale rien que quelques jours. Elle était loin de se douter qu’une fois là-bas, elle rencontrerait un jeune homme qui ferait complètement fondre son cœur. Oh elle avait déjà eut des petits flirts mais rien d’important. Avec Walter c’était différent, rien qu’en croisant son regard, elle su qu’il y aurait quelque chose. Durant les 4 jours de son voyage, elle ne quitta pas son bel Américain. Puis elle du quand même repartir. En Angleterre, elle restera encore 6mois. Juste le temps de finir ses études. Évidemment son proxénète ne l’avait pas lâché et elle avait été obligée de continuer la prostitution. Elle n’en parlait pas à Walter. Ils s’écrivaient régulièrement et s’appelaient. Elle en était amoureuse, elle le savait déjà. Alors dès qu’elle eut son diplôme en poche, elle prit le premier avion pour aller le rejoindre. Elle n’avait prévenu personne, ni ses professeurs, ni ses amies. Elle ne voulait pas que son proxénète la retrouve.

Walter fut le premier homme qu’elle eut désiré avant de s’offrir à lui. Elle semblait tellement nerveuse et empotée avec lui qu’il cru que c’était sa première fois. Jamais elle ne lui a révélé qu’il y en avait eut de nombreux avant lui. Mais au fond, il avait raison. Il était bel et bien sa première fois par amour. Çà se passa très bien. Et elle se rendit compte avec lui que le plaisir n’était pas réservé aux hommes. Elle avait quittée son pays natal pour lui, au fond elle n’avait pas grand chose à quitter puisque rien ne la retenait là-bas. Elle lui parla de ses parents, de l’orphelinat et de ce métier qu’elle voulait faire. Elle évita la partie prostitution. Et quelques années plus tard, il lui demanda sa main. Le mariage fut magique. Elle s’en souviendra toute sa vie. Et peu de temps après, ils accueillirent chez eux un magnifique bébé. Neil devint le grand bonheur de ses parents. Mais il ne restera pas bien longtemps fils unique. Abigaïl aime les enfants tout comme Walter, c’est donc tout naturellement qu’ils veulent une grande famille. Et puis Abi étant fille unique, elle rêve d’une grande fratrie comme elle n’en a jamais connu. C’est ainsi qu’elle offrit deux filles à son homme. Chloe et Emilie, les princesses de leurs parents.

Abigaïl décidera de ne travailler qu’à mi-temps à partir de là. Elle veut pouvoir profiter de ses enfants et elle a envie d’un petit quatrième. Encore une fille. Un bébé tellement adorable et sage qu’Abi aura pratiquement envie d’un cinquième tout de suite. Elle attendra quand même de profiter un peu de sa princesse. Logan arriva quatre ans après Maya. Les naissances se succèdent vite chez les Andersen. Et puis avec tout ce petit monde, elle du quitter son travail. Ça devenait beaucoup trop prenant et impossible à gérer. Mais élever ses enfants n'a pas de prix.

La vie aurait pu être belle ainsi. Elle l’est, sauf qu’il y a une petite ombre à çà. Les enfants sont presque tous dans l’adolescence et se montrent plus insolents, plus turbulents. Oh bien sur Abigaïl n’est pas du genre à se laisser faire et encore moins à aller se plaindre à Walter. Non, non, elle gère çà à sa façon. Et puis ce sont encore que des  enfants. Elle espère juste qu'ils ne sauront jamais la vérité à propos de son passé... Mais elle ignore encore que Harry, son proxénète, la recherche depuis des années et approche du but.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je vieillis, je reste sexy !
avatar

› age : 53 ans.

› posts : 231
› inscrit le : 16/02/2018
› avatar : Ming-Na Wen.
› copyright : red pants.


MessageSujet: Re: Abigail Andersen - Perfect mom... or not.   Mar 3 Avr - 16:58

Re-bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'âge c'est dans la tête
avatar

› age : 52 ans

› posts : 91
› inscrit le : 27/02/2018
› avatar : Keanu Reeves
› copyright : @moi&tumblr


MessageSujet: Re: Abigail Andersen - Perfect mom... or not.   Mar 3 Avr - 18:07

Amuses-toi bien avec ce personnage !

_________________
Little Things Done Well Make A Big Difference
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roulez jeunesse !
avatar

› age : 34 ans (28.02)

› posts : 144
› inscrit le : 24/02/2018
› avatar : sarah gadon
› copyright : Blake. (avatar)


MessageSujet: Re: Abigail Andersen - Perfect mom... or not.   Mar 3 Avr - 20:37

Assistante sociale ♥️ On va pouvoir trouver quelque chose je suis certaine ♥️ Courage pour la nouvelle rédaction ♥️

_________________
i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roulez jeunesse !
avatar

› age : 31 ans

› posts : 29
› inscrit le : 24/03/2018
› avatar : Chris Evans


MessageSujet: Re: Abigail Andersen - Perfect mom... or not.   Mar 3 Avr - 22:45

Rebienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ ☆ Heureux d'être vieux
avatar

› posts : 234
› inscrit le : 30/01/2018


MessageSujet: Re: Abigail Andersen - Perfect mom... or not.   Mar 3 Avr - 23:46


- Welcome -  
(Bienvenue parmi nous.)


Tu es validée.  cheers

Voici quelques petites informations pour faciliter ton intégration sur le forum.

≡ Tout d'abord, je te conseille de faire ta demande de logement et de métier ici.

≡ Ensuite, je t'invite à poster ta fiche liens ici. Si jamais tu as dû mal à trouver un partenaire rp, il est possible d'en rechercher un .

≡ Tu peux aussi créer des scénarios et des pré-liens.

Bon jeu  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://50shadesofgrey.forumactif.com
MessageSujet: Re: Abigail Andersen - Perfect mom... or not.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Abigail Andersen - Perfect mom... or not.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» picture perfect memories - nolà
» Perfect World
» Perfect night ♪
» « I'm not perfect but I keep trying...» ~ Mia.
» Do you want a perfect girl in your life?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
50 Shades of Grey :: HUMAN RESSOURCES :: Happily Ever After Is An Oxymoron :: Don't Stand in the Doorway-
Sauter vers: