AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I've never meant to hurt you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin ❧ I am a rare species, not a stereotype.
avatar

› age : 55 ans

› posts : 155
› inscrit le : 10/02/2018
› avatar : Famke Janssen
› copyright : avengedinchains
› multicomptes : Renée et Dawn


MessageSujet: I've never meant to hurt you   Jeu 22 Fév - 17:26

I've never meant to hurt you
Gillian & Cameron & Kennedy
Elle était nerveuse, ça faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas été autant.
Elle faisait les cents pas dans son logement trop vide, trop silencieux.
Lincoln s'était trouvé un nouvel appartement, il lui avait laisser leur logement, elle avait été soulagé sur le coup, mais ce n'était plus le cas maintenant. Rester ici, lui rappelait ce qu'elle avait fait, il y avait trop de souvenir, mais elle restait seul. Techniquement elle aurait pu emménager avec Charley, mais elle ne pouvait s’empêcher de penser que c'était trop tôt. Elle voulait faire les choses bien. Faire les choses bien, elle ne put s’empêcher de rire à cette penser. Elle avait tromper son mari pendant des mois, avant de finalement lui dire qu'elle ne l'aimait plus et qu'elle couchait depuis six mois avec sa meilleure amie. Elle aurait du lui dire plus tôt, mais elle n'avait pas pu, elle savait que leur mariage était fini, mais elle n'avait pas voulu briser ce qu'ils avaient. Elle n'avait pas voulu affronter le regard de ses enfants. Finalement elle avait du leur en parler. Ça aurait pu être pire, ça aurait pu mieux se passer aussi. Kennedy avait refuser de lui parler pendant un mois entier, c'était long un mois. Un mois sans nouvelle, sans savoir si elle pourrait lui pardonner. Puis elle avait appelé. Elle ne s'était pas encore revue et Gillian avait peur que les choses se passent mal. Avec Cameron ce n'était pas pareil, il travaillait dans le cabinet, même si ça n'avait pas dû être facile pour lui, elle avait l'impression qu'il avait mieux pris la chose.  Elle continuait de faire les cents pas perdu dans ses pensés, s'imaginant différent scénario. Elle avait toujours été proches de ses enfants, elle travaillait beaucoup, mais elle avait toujours essayé d'être une bonne mère. Elle voulait que cette soirée ce passe bien, c'était en quelque sorte des retrouvailles. Elle avait hésité à inviter Lincoln, mais vu que les choses était compliqué entre eux, elle avait préféré s'abstenir. Elle avait hésité à inviter Charley, mais c'était dit qu'il valait peut-être mieux que ce soir ce soit seulement elle et ses enfants. En réalité là, elle commençait à se demander si ce ne serait pas mieux que ce soit elle et de la tequila. Il fallait qu'elle résiste qu'elle soit forte, le courage liquide ne lui serait d'aucune aide ce soir. Il fallait qu'elle parle à ses bébés, qu'elle est une vrai conversation avec eux et pour cela il fallait qu'elle reste sobre. Finalement on frappa à la porte. Elle inspira, expira avant d'aller ouvrir.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I've never meant to hurt you   Mer 14 Mar - 14:12

*respire* Les poings serrés, face à mon miroir, je me regardai sous toutes les coutures. Est ce que ça conviendrait pour une telle soirée? En vérité, je n'avais pas envie de faire de réels efforts, mais il fallait tout de même un minimum. J'ai enfilé un débardeur en satin rouge, un jean slim et des bottines noires corbeaux. *c'est suffisant* avait-je fini par me dire, en haussant les épaules.

J'ai attrapé mon sac à main, mes clés et j'ai filé par la porte d'entrée de l'appartement. Sans même chercher à prévenir mes coloc' que je m'en allais, mais elles le savaient depuis quelques jours que je voyais ma mère ce soir-là. Ça avait même annulé une soirée fille prévue au programme depuis des lustres, mais la famille avant tout... même si les retrouvailles ne seraient pas de tout repos.

Un mois était passé depuis que je l'avais vu, la dernière fois avait été faite de cris, de stupéfactions et de claquage de porte. Puis plus rien, jusqu'à ce coup de fil où j'avais annoncé à ma mère que je ne couperait pas les ponts avec elle, jamais.

J'avais acheté un cadeau une semaine avant cette soirée, un bracelet en or orné d'une breloque en forme de cœur... J'étais ridicule. Je faisais les boutiques pour moi ce jour-là, puis j'avais vu ça dans la vitrine, je l'ai acheté sans sourciller, sans me poser la moindre question pour maman.

Et puis, la soirée était arrivée sans que je n'ai le temps de m'en rendre compte et le cadeau était resté dans mon sac depuis l'achat, comme pour rappeler que j'avais ça pour elle... pour maman... et que je ne pouvais l'oublier.

J'ai toqué à la porte, doucement afin d'avoir le temps aussi de respirer un grand coup, avant de me lancer dans le grand bain. Sans retour possible, la porte s'est ouverte sur maman. Je suis resté bloqué un instant, puis j'ai souri rapidement avant de franchir le seuil de la porte et de l'embrasser sur la joue, délicatement. « Bonsoir Maman. Tu vas bien? » Puis j'ai regardé à l'intérieur, pour voir qui était là et qui ne l'était pas, puis ne voyant personne, j'ai froncé les sourcils. « Cameron n'est pas là? » avais-je fini par dire en souriant légèrement à maman, tout en mettant la main dans mon sac afin de saisir le cadeau. « Tiens, c'est pour toi... je l'ai vu l'autre jour et j'ai pensé à toi. »
Revenir en haut Aller en bas
 
I've never meant to hurt you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It doesn't hurt me - Maaron
» Hurt
» Léo ∆ I will show another me, I'll tell them what the smile on my face meant
» Hurt me tender, hurt me true ▲ Azores Lullaillaco
» 05. I'm fu***ng perfect, it just don't look like that

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
50 Shades of Grey :: BREAK TIMES :: Anciens rps-
Sauter vers: